2026, notre vision du futur selon Spintank

L’opération a le mérite d’exister, d’être ludique et chronophage. A l’été 2016, l’agence digitale Spintank s’est démenée pour générer 150 propositions, des plus loufoques (« les chats resteront des chatons toute leur vie ») aux plus sérieuses (« La GPA sera légale »), et de réunir plus de 100.000 réponses sous forme de « J’y crois/ou pas » au sujet du glorieux futur de notre bonne planète. Une manière à eux de célébrer leur 10 ans d’existence en grande pompe. Et de générer un trafic conséquent histoire de se rémunérer un peu par la même occasion.

http://2026.io/

Depuis le 14 octobre dernier, les résultats sont là, présentés sous forme d’un site jouissif et visuellement léchée, dont la navigation optimisée nous permet de découvrir les méandres. Ils nous apprennent pas exemple que, selon l’avis des panélistes, l’apocalypse ne sera pas pour tout de suite que ce soit par l’explosion d’une centrale nucléaire ou la disparition de l’alphabet au profit des emojis. Et qu’en 2026, rassurez-vous, on aura échappé au pire : Cyril Hanouna, président du CSA.

On se rend compte aussi que beaucoup croient en la possibilité d’un monde différent, régi par autre chose que la binarité dans l’emploi par l’avènement du revenu de base universel dans certains pays. Et puis, d’un point de vue hégémonie technologique, bon nombre d’entre nous rêverait d’une vie de cinéma SF dans laquelle usage d’hologrammes (par tout un chacun comme par Johnny) et frigos intelligents auraient la part belle dans un quotidien plus confortable.

De toute évidence, le futur est une sphère de tous temps fantasmée et dont on craint souvent l’infinité du champ des possibles. Œuvres littéraires et cinématographiques d’anticipation ne nous aident pas à garder la tête froide sur ces sources perpétuelles d’angoisses. Pourtant, force est de constater que les résultats de cette enquête, même s’ils demeurent non exhaustifs, démontrent une volonté de l’individu de croire en un avenir qui, à défaut d’être meilleur, se veut plus éclairé. Et que la Matrice, ce n’est pas pour tout de suite, désolée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s